samedi 2 mai 2009

H1N1





Compte-rendu du 1er mai par les porte-plumes de Radio France : "il y aurait trois cas de H1N1 en France, hospitalisés à Paris (sic)".

Le pavillon "maladies tropicales et infectieuses" de l'hôpital Bichat n'a pas été le seul bâtiment de Paris à être précipitamment investi par les virus. La preuve à l'Hôtel de Ville.









(Pour ce qui est des lectures de feu le bouillonnant président sous-période guerre froide, il aurait cliqué ici : favoris-de-René.)












3 commentaires:

Hubert Bonnisseur de la Bath a dit…

Sinon, comment est votre blanquette ?

emilien a dit…

Il est temps, chère antimollusques, que le jour se fasse, que tu sortes la vérité toute crue. Un coming-out est attendu : si tu aimes, portes aux nues, loue quotidiennement le très vénérable René Coty, ça n'a rien à voir avec OSS 117. C'est épidermique et pur, pas franchouillard et rire grassesque (c'est ça, hein, rassure moi ?).

Antimollusques a dit…

"Et dire que je viens de rentrer mon Bigard pour l'hiver ... "

Demain dès l'aube, cher jeune homme, après deux Guignolet on the rocks, je m'la jouerai Pythie et j'annoncerai ceci :

on relira avec force l'oeuvre de Pierre Desproges qui avait pour habitude – et cela avait le grand mérite de flatter mes surfaces cutanées d'ailleurs - de taquiner le "mobilier René Coty".

Paul Deschanel sucks.